Objectf G.T.P.I.M.H

Objectif

Notre 

NNNnnnnnnnnnNnnn

 

 

 

 

Présentation de notre méthode enseignée

                        T.P.A.I.M.H

(Techniques professionnelles adaptés à l'intervention  en milieu hospitalier)

La méthode des PRO (Formation protégée team zapera)

 Méthode de formation moderne d'anti-agressions.

Un système de techniques et de tactiques d'interventions pour les professionnels de la santé  

LUCIDITE - SIMPLICITE - RAPIDITE - EFFICACITE - SECURITE TOTALE

Professionnalisme - Déontologie - Moralité - Respect

Manière simple, réaliste, rapide, efficace

et représentant un maximum de sécurité pour l'intervenant, soignant, agent de sécurité hospitalier

tout en respectant le cadre légal, et l’intégrité physique et morale du patient

Réagir alors , tout simplement en tant que Professionnel et suivant notre code de déontologie ... "

Notre méthode est adaptée aussi bien pour les forces de l’ordre que les agents de sureté et de santé, car de nos jours que l’on soit policier ADS ou soignants nous devons intervenir sur des usagers souffrant de pathologie psychiatrique avec la plus grande précaution.

Notre enseignement adapté à la riposte contre une agression en milieu hospitalier est une méthode élaborée et codifiée à partir d'un mélange de techniques sélectionnées issues de formations professionnelles de sécurité, des sports de contact, des arts martiaux Quelle que soit la nature de l'intervention , les techniques enseignées pour agir reste simple ; Ainsi l'intervenant garde les mêmes automatismes et ne se mélange pas lors d'un état de stress important.

 De nos jours, tout le monde peut donner un coup de poing ou de pied à une personne, mais pour un professionnel de la sécurité ou un soignant en milieu hospitalier, afin de ne pas riposter par des coups  il faut savoir enchaîner derrière par des esquives et moyens de contrôle pour pouvoir  neutraliser la personne sans traumatisme physique

Notre méthode offre aux professionnels de la sécurité ou aux soignants une stratégie d'intervention basée sur notre connaissance du terrain, l'étude et l'utilisation de l'environnement, les placements, les distances de sécurité, et le mouvement (désaxement et rotation).

La méthode employée interdit les coups frappés et privilégie de nombreuses techniques de clés et de contrôles destinées aux agents hospitaliers soignants ou charger d’une mission de sécurité en milieu hospitalier lors d'intervention pour la protection des personnes, les sorties de véhicules, moyens d'amener, contrôle au sol, palpations menottages , moyen de contention en milieu hospitalier.

La spécificité de la méthode enseignée, est la hiérarchie de la riposte afin de rester suite à un délit dans le cadre légal de la légitime défense.

Nous avons établi une méthode et une doctrine d'emploi qui s'inscrit dans le respect strict du cadre légal et surtout dans le respect du patient en détresse. C'est une méthode qui préconise avant tout, aussi bien pour la personne intervenant  que pour la personne adverse (coups interdits sur les points vitaux...) et permet une défense efficace contre les saisies et les coups frappés (poings, pieds, bâton, couteau...).

Notre différence principale avec les arts martiaux et les sports de combats est notre côté professionnel basé sur l'étude de la réalité qui s'oppose à leur aspect esthétique inapplicable en situation réelle.

Toute notre technique est fondée sur des gestes basiques pour arriver à vaincre le stress. Quand un homme, même s'il est policier, agent de sécurité ou agent hospitalier soignant  est confronté à une agression, il subit un état de stress. Il perd une partie de ses moyens. Dans ce genre de situation ce sont toujours les automatismes les plus simples qui ressortent.

Pour suivre notre formation, il faut être un professionnel de santé ex : soignant agent de sécurité hospitalier ou agents de toutes proféssions en contact avec un public difficile.

Pour se rapprocher encore plus de la réalité et pour valider les techniques enseignées, le stagiaire est immergé dans des situations critiques. Ainsi, nous évaluons notre capacité de contrôler l'agresseur en lui enseignant, si possible, des moyens d'amener suivi de contrôle au sol et d'éviter les "bavures". Une expérience unique très appréciée permettant de voir notre attitude face à une agression réelle et d'en dégager les points positifs et négatifs. L'intérêt de ces mises en condition est de fournir cette expérience unique au stagiaire afin qu'il l'intègre au nombre de ses données instinctives.  

Dans le respect de notre code de déontologie, cet enseignement ne s'adresse qu'aux personnes de bonne moralité possédant un casier judiciaire vierge et en particulier réservé aux professionnels de la  santé et de la sécurité.

Suite aux formations, de moins de 8heures,les participants reçoivent une attestation de stage

 Suite aux formations de plus de 8heures un passage de grade est proposé afin d’acquérir un diplôme initiation de bases.

Notre organisme et enregistré en qualité de prestataire de formation sous le numéro

Organisme prestataire de formation enregistré en préfecture sous

le N° 91 30 03 31 46 30

 

OBJECTIF PEDAGOGIQUE FCDM PRO

 

Notre organisme de formation a été crée en 2004.

Il représente trois activités bien distinctes.
Il y a l’activité pugilistique pieds/poings (boxe).
 L’activité contact défense (self défense) qui est beaucoup pratiquée par les filles:"Les tigresses de la Vaunage".


 L’activité professionnelle G.T.P.I  et  G.T.P.I.M.H  (Gestes Techniques Professionnels d’Interventions et Gestes Techniques Professionnels d’Interventions en Milieu Hospitalier).

Cette activité n’est représentée que par des professionnels de la sécurité publique ou privé ainsi que des surveillants en sécurité intégrés en milieu hospitalier ou pompiers.
 
La spécificité de notre méthode enseignée, et la hiérarchie de la riposte, est de rester dans le cadre de la légitime défense, et de remettre à la justice l’agresseur dans son intégrité physique.
Notre méthode est basée sur une riposte graduée en respectant toujours le cadre légal.

 
Notre échange avec les services de police national ou municipal ainsi que le corps militaire nous ont permit d’évoluer plus sur des interventions afin de protéger les usagers et permettre de mettre en sécurité les agents qui interviennent souvent sans filet (agents de sécurité sans protection).

Notre méthode hiérarchise la riposte par classification dite traumatologique par trois zones anatomiques de frappe bien précises correspondante chacune à une couleur.
 
ZONE ROUGE : la tête, le cou avec en avant la glotte, latéralement les artères carotide et les veines jugulaires et en arrière le rachis cervical. Le triangle génital. (Frappe interdite car dangereuse).
ZONE ORANGE : le tronc dans son ensemble (utilisation modérée sans acharnement).
ZONE VERTE : les membres supérieurs et inferieur (jambes, bras) zones privilégiées.
 
 
 Notre méthode d’entrainement répétée toutes les semaines en formation continue interdit les coups frappés à la tête.
En effet, nous privilégions de nombreuses techniques de clé et de contrôle destinées aux agents des forces de l’ordre ou aux professionnels de sécurité privée ou intégrées dans divers administrations française lors d’arrestation afin de protéger les personnes.
Ceci va à l’encontre des disciplines boxe pied/poings ou l’objectif est de toucher au maximum la cible afin de marquer des points.
Par contre une frappe en zone rouge sera réfléchie et décidée en cas de légitime défense caractérisée et sans autre solution.
 
Les techniques que l’on peut appeler interservices du à la mixité des professionnels que nous  avons en formation se composent de policiers, militaires, agents de sécurité, pompiers.


Tous ces intervenants apportent leurs savoirs et leurs expériences du terrain.
 
Nous avons créé également une formation G.T.P.I.M.H  Gestes Techniques Professionnels d’Interventions en Milieu Hospitalier car on n’intervient pas sur un malade comme sur un individu qui commet ou a commis un délit même si la personne est dangereuse.

 
Notre objectif est de protéger un patient contre les autres, mais également contre lui-même.


Nous avons élaboré une formation pour les agents hospitaliers, ambulanciers, S.A.M.U et pompiers.
  
Lors de la formation, nous devons pouvoir intervenir aussi bien avec un tonfa, un bâton télescopique ou une lampe Maglite (3 piles minimum) ou à mains nues (moins de risque dans les attites, placement, déplacement, blocage…) afin de ré
émiste pouvant porter atteinte à la sûreté de l’éta’ordre public….

 

 

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×